Savez vous que l’oxygène est l’antioxydant le plus puissant! Le premier besoin vital de notre organisme est d’apprendre à bien respirer. C’est bien notre respiration qui rythme la vie à l’intérieur de notre corps et c’est bien elle qui peut nous emmener vers le silence.


1e étape : Apprendre à respirer “librement”

Une respiration libre peut plus facilement nous nettoyer de nos tensions et de nos émotions réprimées.  Dans notre quotidien, lors de stress, quand nos muscles se contractent, notre respiration peut devenir courte, rapide et limitée. Elle est sensible à la peur, au conflit et à la frustration. Ceci ne peut pas devenir votre « schéma » de respiration normale! En tant que coach je propose des exercices spécifiques. Une respiration libre nous permet de construire et d’entretenir un équilibre.   

2e étape : une respiration complète

La respiration se divise en trois niveaux, celui du ventre, celui de la poitrine, celui des clavicules. La respiration complète est celle qui inclut chronologiquement ces trois niveaux. L’inspiration va de bas en haut et l’expiration de haut en bas. Ainsi pour inspirer, on gonfle d’abord le ventre, puis la poitrine pour finir par les clavicules. L’expiration suit le sens inverse, on laisse tomber les clavicules, puis on vide la poitrine pour enfin rétracter le ventre, ce qui termine l’expiration. Une bonne respiration est la clé qui ouvre la porte permettant aux deux hémisphères de communiquer automatiquement et instantanément.  Elle est véhicule de l'énergie entre le pôle de la conscience et le pôle de la force vitale qui est située dans le ventre.

3e étape : Un air pur.

Un air pur est une des conditions qui doit être respectée pour obtenir une respiration efficace et stimulante. L’air, premier facteur de santé, devrait être toujours d’une qualité excellente. Les milliards de particules freinent l’assimilation de l’oxygène intra-cellulaire. Plusieurs solutions sont possibles : Tout d’abord pensez à aérer votre maison et votre chambre tous les jours, si possible le matin. Personnellement je dors toutes les nuits, même en hiver, avec ma fenêtre ouverte. Autres solutions que je conseille : le Memonizer Combi de Memon et le filtre AIR (heppa) de BestWater.

4e étape : Comment mieux assimiler l’air?

Respirez bien, lentement et profondément, le matin, pendant quelques minutes, par exemple, lors d'une session de SLOW YOGA ou d'un exercice spécifique. Autre moyen: le bol d’air Jaquier,…ou encore ce remède de grand mère: diluez quelques gouttes d’huile essentielle de pin dans un bol d’eau bouillante, puis respirez au-dessus pendant quelque minutes. Cette technique facilite l’assimilation de l'oxygène dans l’organisme. A faire plusieurs fois par semaine.

5e étape : Une détente mentale

Une détente mentale est une des conditions qui doit être respectée pour obtenir une respiration efficace et stimulante. “A daily walk, clears the mind”. Une belle promenade chaque jour à l’air libre, de préférence dans un parc ou encore mieux dans la forêt, cela oxygène chaque cellule de votre corps. Après une promenade, votre cerveau se concentrera plus facilement. Faites le tous les jours! Notre respiration calme les nerfs, purifie l’organisme, renforce les poumons, le coeur, le système digestif, stimule la circulation sanguine et lymphatique, elle renforce le sytème immunitaire.

6e étape : respirer en pleine conscience.

Une activité musculaire invite à respirer en pleine conscience. Pratiquez régulièrement, de préférence un peu chaque jour, une activité musculaire comme le yoga, bellicon, le vélo, la marche, etc.. cela va vous aider à libérer des endorphines, à activer vos cellules et à assimiler l’oxygène!  Je vous conseille comme coach certifiée de bellicon et partenaire, de pratiquer le bellicon (un trampoline thérapeutique).  C’est ludique et facile à faire à la maison!